Les métiers de la petite enfance

Puéricultrice

Issue d'une formation d'infir­mière ou une Sage-femme, elle est spécialisée dans les soins aux jeunes enfants de 0 à 3 ans. Dans les crèches et les haltes-garderies, sa mission consiste à encadrer les éducatrices, les auxiliaires de puériculture et les animatrices. De par sa formation, elle est également ha­bilitée à agir en cas d’urgence ou à signaler un retard du développement, un comportement anormal, ou une maltraitance éventuelle.

Formation
Elle possède un diplôme d’État d’infirmière (Bac+3) ou de sage-femme (Bac+5) + une année de licence Santé avant de tenter le concours d’admission en école. Le diplôme d’État est délivré par la Drass (Direction régionale des affaires sanitaires et sociales).

Éducatrice(eur) de jeunes enfants

Elle travaille aux côtés des auxiliaires de puériculture et des animatrices. C’est un travailleur social spécialiste de la petite enfance.  Ses fonctions se situent à quatre niveaux : accueil, éducation, prévention, coordination. En lien avec les parents, elle s’attache à favoriser le développement global et harmonieux des enfants en stimulant leurs potentialités intellectuelles, affectives, artistiques. En créant un environnement riche et motivant, elle contribue à leur éveil et à leur apprentissage à la vie sociale.

Pour exercer ce métier, il faut être intéressé par la place des enfants dans notre société. L’esprit d’observation et de recherche, l’imagination et la créativité, voire quelques dons artistiques sont des qualités appréciables. Comme tous les métiers du travail social, il nécessite un engagement personnel qui se conjuguera avec une démarche professionnelle axée sur l’éducation des jeunes enfants.

Formation

Elle possède un diplôme d'Etat d'Educatrice de Jeunes Enfants (Bac + 3)

Psychologue

Cette professionnelle étudie et observe les comportements humains. Si la base de son travail reste la même, à savoir : écouter, observer, soutenir, analyser, elle intervient dans des contextes très différents en fonction de sa spécialité : enfants, familles, monde du travail...

Formation

Elle possède une formation universitaire spécialisée en psychologie (niveau bac+5)

Auxiliaire de puériculture

C’est la "nounou" des enfants. Dans les crèches ou haltes-garderies, elle est responsable d’un groupe de 5 à 8 enfants, âgés de 3 mois à 3 ans. Ses activités suivent le rythme des enfants. Elle les change, les fait manger ou apprend aux plus grands à manger seuls, à marcher, à devenir propres. Elle organise des jeux et des activités d’éveil. Elle fait partie d’une équipe placée sous le contrôle d’un responsable (puéricultrice, éducatrice de jeunes enfants).

Formation

Après un BEP sanitaires et sociales (biologie, nutrition, alimentation), l’entrée en école s’effectue sur concours. Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DPAP) est délivré par la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS).

Animatrice

Elle est chargée de l’accueil, de la mise en place d’activités, de la surveillance, de l’aide à la prise des repas, des toilettes... des enfants.

Formation

Le CAP petite enfance est le diplôme requis (il se passe à partir de 16 ans après avoir validé un niveau scolaire de 3ème).